Clare, Communauté francophone accueillante

Située au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, la municipalité de Clare est riche en culture et en patrimoine. Il s’agit de la seule municipalité en Nouvelle-Écosse qui dirige ses affaires et offre ses services dans les deux langues officielles, le français et l’anglais. La langue française et la culture acadienne jouent un rôle important dans les vies des résidents et des résidentes de la municipalité. Environ 75 % d’entre eux sont capables de communiquer dans les deux langues officielles, mais la langue la plus courante est le français. Les Acadiens et les Acadiennes de Clare sont reconnus pour leur joie de vivre, reflétée dans leur musique, leurs festivals, leur culture et leur mode de vie. 

Plus de 4 900 francophones, Acadiens et Acadiennes vivent dans la communauté accueillante de Clare, dont la population totale est de plus de 8 000 habitants et habitantes. 

Chiffres sur la francophonie 

  • Connaissance du français : 5 705 
  • Français première langue officielle : 4 905 
  • Français langue maternelle : 4 775 

Source : Statistique Canada, Recensement de 2016 

Historique 

En 1768, après la Déportation, les premières familles acadiennes s’installent dans ce qui deviendra la municipalité de Clare, le long de la Baie Sainte-Marie. Au fil des ans, ils y créent des communautés comme Saulnierville, Grosses-Coques, Comeauville, Meteghan et Pointe-de-l’Église. C’est dans cette dernière localité qu’est créée en 1890 l’Université Sainte-Anne, l’une des plus anciennes universités francophones au Canada. À la même époque, le journal francophone Le Courrier voit le jour dans la région. 

Au 19e siècle, les industries du bois et de la pêche, ainsi que la construction de bateaux, sont les principales activités économiques à Clare. 

La vie en français 

Éducation 

  • Il existe trois écoles de langue française dans la municipalité de Clare (deux de niveau élémentaire et une de niveau secondaire). Ces écoles sont gérées par le Conseil scolaire acadien de la Nouvelle-Écosse
  • La Garderie familiale de Clare offre des services de garde d’enfants en français en milieu familial. La P’tite académie est un centre de la petite enfance en français à l’École Joseph-Dugas (Pointe-de-l’Église). Il existe également un centre à Meteghan (Notre jardin d’enfance). Pour plus de renseignements :  http://www.cprps.ca/centres-ne.html 
  • Au niveau postsecondaire, l’Université Sainte-Anne, dont le campus principal est à Pointe-de-l’Église, offre des programmes collégiaux et universitaires, ainsi que de la formation pour les immigrants et les immigrantes.  

Santé 

  • Le Centre de Santé de Clare sert de modèle pour la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse. Il compte des professionnels et professionnelles de la santé qui peuvent offrir des services et soins de santé en français. 
  • L’Hôpital général de Digby et l’Hôpital régional de Yarmouth offrent également des services en français aux patients et aux patientes. 
  • Le Réseau Santé Nouvelle-Écosse maintient un répertoire des professionnels et professionnelles de la santé qui parlent le français

Culture 

  • Le plus ancien festival acadien du monde, le Festival acadien de Clare, a lieu chaque année et culmine avec le Tintamarre du 15 août, fête nationale de l’Acadie. 
  • Une grande variété de programmes et d’activités récréatives sont offerts dans la municipalité de Clare à chaque année, incluant le Gran Fondo Baie Sainte-Marie, le plus grand événement de cyclisme à l’Est du Québec.  
  • Membre de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (FANE), la Société acadienne de Clare regroupe les personnes, organisations, associations et entreprises vouées à l’épanouissement des Acadiens, des Acadiennes et des francophones de la Baie Sainte-Marie.  
  • La Fédération régionale des arts et du patrimoine de la Baie Sainte-Marie (FRAP) rassemble les artistes de la Baie Sainte-Marie t organise le Festival Clare-té. 
  • La région sera hôte du prochain Congrès mondial acadien (CMA), un événement culturel international d’envergure, en 2024.  

Médias 

Outre un grand nombre de radios et de télés disponibles par câble, satellite et Internet, Clare compte des médias locaux de langue française, dont : 

Volet immigration 

Emploi 

Voici les secteurs qui embauchent régulièrement dans la région : 

  • L’industrie de la pêche et sa transformation 
  • L’industrie de la construction 
  • Le secteur de la vente et des services 
  • Le secteur de la santé et des services sociaux 
  • Le secteur de l’éducation 

Services d’établissement 

Des services gratuits sont offerts aux nouveaux arrivants et aux nouvelles arrivantes d’expression française par le biais d’Immigration francophone Nouvelle-Écosse (IFNÉ), basé à Halifax. Le personnel d’IFNÉ se déplace dans la province pour offrir les services aux nouveaux arrivants et aux nouvelles arrivantes. Leurs services couvrent l’ensemble de la Nouvelle-Écosse. 

Le programme régional YREACH du YMCA fournit des services d’information, d’orientation, d’établissement et d’intégration aux nouveaux arrivants et nouvelles arrivantes à Clare (en anglais). 
 
Situé sur le campus principal de l’Université Sainte-Anne, le Centre de l’entrepreneuriat Louis-E.-Deveau offre des services de consultation, des formations et des conseils en affaires aux entreprises, entreprises sociales et entreprises à but non lucratif dans les régions acadiennes et francophones. 

En savoir plus 

Attractions à voir  

  • Le Rendez-vous de la Baie, situé sur le campus de l’Université Sainte-Anne, est un centre culturel et une destination touristique qui offre une ouverture sur le patrimoine et la culture des Acadiens et des Acadiennes de la Baie Sainte-Marie.  
  • Les adeptes de la nature et les sportifs pourront profiter des divers parcs provinciaux et municipaux à Clare, qui offrent des vues panoramiques du paysage et des couchers de soleil à couper le souffle sur la Baie Sainte-Marie.   

Bons coups de la francophonie 

  • Créé en 2015 par la municipalité de Clare, le Gran Fondo Baie Sainte-Marie est le plus grand événement de cyclisme à l’Est du Québec qui accueille chaque année des centaines de cyclistes venus découvrir la beauté des paysages et la culture acadienne. L’édition 2019 a attiré un nombre record de 992 cyclistes. Plus de 220 bénévoles locaux ont aussi dédié leur temps au Gran Fondo.  
  • En ondes depuis 1990, CIFA Radio Clare est une radio par la communauté, pour la communauté. Depuis sa création, CIFA a permis, notamment, la découverte et la mise en valeur de nombreux talents locaux. 
  • Ayant son siège social à Clare, le Courrier de la Nouvelle-Écosse est le seul journal de la langue française dans la province. Publié tous les vendredis, le Courrier crée un pont entre toutes les régions acadiennes de la Nouvelle-Écosse.